Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

soleil

  • Un début lumineux

    Depuis la Toussaint, le soleil nous est revenu : matins clairs, longues balades d’après-midi, soirs où le ciel décline le bleu nuit en douceur, à la manière d’un Folon. Ce dimanche matin, la température s’adoucit et le ciel se voile.

    Nov Rouge Cloître (4).jpg

    Au Rouge-Cloître et ailleurs, beaucoup profitent des congés pour se promener. C’est un concours de couleurs sur les sols roussis, les troncs mousseux, dans le mélange des feuillages, les entrelacs des racines – l’anastomose, souvenez-vous.

    Nov Rouge Cloître (16).jpg

    A peine distrait par notre passage, un héron cendré guette sa proie sur un tronc au-dessus de l’étang, d’un côté puis de l’autre, sur deux pattes et puis une seule. Merci, l’oiseau, pour la pose.

    novembre,soleil,rouge cloître,héron,ancien cimetière d'evere,parc josaphat,automne

    La commune d’Evere jouxte celle de Schaerbeek. De l’église Saint-Vincent, où nous conduit souvent une balade au Moeraske, j’ai emprunté pour la première fois à pied la rue Saint-Vincent juste en face, jusqu’à l’ancien cimetière d’Evere.

    Nov Evere.jpg

    Je ne suis pas une visiteuse de cimetières, mais j’avais lu je ne sais où que celui-ci était très vert. Il l’est. Pas seulement sur la pelouse d’honneur, où l’alternance des chrysanthèmes jaunes et pourpres était du plus bel effet, mais aussi dans les haies bien taillées, les allées entre les tombes. De vieux cyprès y font honneur à leur réputation de gardiens de cimetières.

    Nov Josaphat.jpg

    Bien sûr, le parc Josaphat n’est pas en reste à cette saison. Le grand platane à feuilles d’érable vire à l’orange en flamboyant, mais je donne la prime du roux le plus remarquable à cette silhouette (anonyme) qui se singularise au bord de l’eau.

    Nov Josaphat 2.jpg

    Lumineux novembre, qui nous réconcilie avec l’automne.

  • De lumière

    norge,de lumière,poésie,littérature française,écrivain belge,soleil,nuages,drôme provençale,cultureDans l’étrange lumière solaire
    Un étrange olivier sommeillait
    La cigale au silence rongeait
    D’une calme, une égale colère
    Et le temps pour toujours semblait faire
    De cette heure un cristal solitaire.
    Sur une autre planète, est-ce vrai
    Qu’il existe des cœurs et des guerres,
    Des travaux, des saisons, des palais
    Quand ici le néant est parfait
    Dans l’étrange lumière ordinaire.

    Norge (Goût du bonheur)

  • Profonde Rose

    Soleil couchant, soleil levant,
    Gros soleil toujours prêt à pondre.
    Mais, ni derrière ni devant,
    La syllabe qui sait répondre.

    norge,profonde rose,poème,littérature française,écrivain belge,soleil,couchant,drôme provençale,culture

    Tes petits jours, ô paysan,
    Bien au chaud dans ta main serrée,
    Tes petits jours, tes petits ans,
    O tes jours de fine cendrée,

    norge,profonde rose,poème,littérature française,écrivain belge,soleil,couchant,drôme provençale,culture

    Je les vois jusqu’au fond du sang,
    Et fer et chair et glaise et glose,
    Mais dis-moi, la profonde rose,
    L’as-tu respirée en passant ?

    norge,profonde rose,poème,littérature française,écrivain belge,soleil,couchant,drôme provençale,culture

    Or voici le vin du pays,
    Cul-terreux, levons notre verre
    Et dis-moi si tu l’as cueilli,
    Ce fleuron qui fendait les pierres.

    norge,profonde rose,poème,littérature française,écrivain belge,soleil,couchant,drôme provençale,culture

    Soleil levant, soleil couchant,
    Ta joie est entre deux soleils,
    Ta joie est dans ce mince chant
    Où s’élance un bouton vermeil.

    norge,profonde rose,poème,littérature française,écrivain belge,soleil,couchant,drôme provençale,culture

    Mais va l’arracher si tu l’oses,
    Paysan, ta profonde rose !

    Norge (Goût du bonheur)

    Lumières du soir en Drôme provençale, IX/2020 (Photos T&P)

  • Le nid du cygne

    Ciel bien dégagé pour ce deuxième dimanche de mars : après une nuit de gel, une légère brume matinale, le thermomètre remonte lentement. Si nous allions au Rouge-Cloître cet après-midi ?

    promenade,bruxelles,rouge-cloître,nid de cygne,cygne tuberculé,soleil,dimanche,nature,culture

    En passant devant la maison du meunier, une pensée pour le peintre Bastien qui y a habité. Pas étonnant que cet endroit ait inspiré des artistes, le cadre est pittoresque à souhait, en toute saison.

    promenade,bruxelles,rouge-cloître,nid de cygne,cygne tuberculé,soleil,dimanche,nature,culture

    Beaucoup de promeneurs le long des étangs, dans les allées. Les bancs face au soleil remportent leur succès habituel et quelques pêcheurs ont même jeté leurs lignes dans les eaux tranquilles.

    promenade,bruxelles,rouge-cloître,nid de cygne,cygne tuberculé,soleil,dimanche,nature,culture

    Plus loin, un chemin s’écarte vers la droite et nous rejoignons un groupe d’observateurs immobiles qui gardent le silence : des photographes et des curieux se sont arrêtés pour regarder le manège des écureuils, des mésanges, des sitelles…

    promenade,bruxelles,rouge-cloître,nid de cygne,cygne tuberculé,soleil,dimanche,nature,culture

    Il y a là quelques troncs couchés, un fouillis de branchages, et puis, sur les poteaux en bois de la clôture au bord du chemin, des graines pour attirer la faune locale. Difficile de saisir l’instant dans ce ballet improvisé quand on ne dispose pas d’un de ces magnifiques appareils munis de téléobjectifs !

    promenade,bruxelles,rouge-cloître,nid de cygne,cygne tuberculé,soleil,dimanche,nature,culture

    Mais la plus belle surprise du jour nous attend plus loin : au bord d’un sentier moins passant, tout près de l’eau, un cygne s’affaire sur son nid en construction. Installé en plein milieu, il allonge le cou pour disposer les rameaux autour de lui, fait une pause pour juger du résultat, recommence, sans trop s’inquiéter du voisinage humain.

    promenade,bruxelles,rouge-cloître,nid de cygne,cygne tuberculé,soleil,dimanche,nature,culture

    Nous le laissons derrière nous avec regret – tant de blancheur, tant de grâce. Un peu plus loin, un panneau « zone de protection » rappelle de ne pas s’écarter du chemin et de tenir son chien en laisse, c’est bien le moins. Quelle confiance chez ce cygne envers les flâneurs du dimanche !

    promenade,bruxelles,rouge-cloître,nid de cygne,cygne tuberculé,soleil,dimanche,nature,culture

    Emue par ce spectacle, à présent je trouve à tout une grâce particulière, comme à cette frêle ramure au-dessus de l’eau aussi délicate qu’une dentelle.