Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

2019

  • L'été au jardin

    « Et on verra toujours, quand seront venus les temps
    de politesse et d’élégance,
    les hommes bâtir avec majesté
    avant de jardiner avec finesse :
    comme si le jardinage était l’art suprême. »
    (Sir Francis Bacon, Of Gardens, 1625)

    Juin a fait fleurir les pivoines et les roses, les jardiniers récoltent les premiers fruits de leur travail à l’arrivée de l’été dans les jardins.

    eté,jardin,roses,pivoines,fleurs,jardiniers
    eté,jardin,roses,pivoines,fleurs,jardiniers

    Quel bonheur de s’installer à l’ombre des arbres ou d’un vieux mur, quelle joie de faire le tour d’un jardin et de s’émerveiller des mille formes et nuances !

    « Que fera donc l’homme de goût qui vit pour vivre, qui sait jouir de lui-même, qui cherche les plaisirs vrais et simples, et qui veut se faire une promenade à la porte de la maison ? Il la fera si commode et si agréable qu’il s’y puisse plaire à toutes les heures de la journée, et pourtant si simple et si naturelle qu’il semble n’avoir rien fait. » (Jean-Jacques Rousseau, La Nouvelle Héloïse, 1761)

    eté,jardin,roses,pivoines,fleurs,jardiniers
    eté,jardin,roses,pivoines,fleurs,jardiniers

    J’admire ceux qui cultivent leur terrain pour que le potager et le verger nourrissent la famille, les amis, pour que les arbres et les plates-bandes offrent près de la maison une ébauche de l’éden.

    eté,jardin,roses,pivoines,fleurs,jardiniers
    eté,jardin,roses,pivoines,fleurs,jardiniers

    Aussi ai-je envie de remercier ici ces jardiniers, leurs jardins accueillants. Et de partager avec vous ces floraisons du début de l’été.

    eté,jardin,roses,pivoines,fleurs,jardiniers
    eté,jardin,roses,pivoines,fleurs,jardiniers

    Voici quelques vers du dix-huitième siècle pour conclure, empruntés au grand poème d’Antoine-Marin Lemierre : Les jardins.

    eté,jardin,roses,pivoines,fleurs,jardiniers
    eté,jardin,roses,pivoines,fleurs,jardiniers

    « Agréables jardins, et vous, vertes prairies,
    Partagez mes regards, mes pas, mes rêveries :
    Je ne suis ni ce fou qui, de bizarre humeur,
    Reclus dans son bosquet, végète avec sa fleur,
    Ni cet autre insensé ne respirant qu’en plaines,
    Qui préfère à l’œillet l’odeur des marjolaines.

    eté,jardin,roses,pivoines,fleurs,jardiniers
    eté,jardin,roses,pivoines,fleurs,jardiniers

    Je me plais au milieu d’un clos délicieux
    Où la fleur, autrefois monotone à mes yeux,
    S’est des couleurs du prisme aujourd’hui revêtue ;
    Où l’homme qui l’élève et qui la perpétue,
    Enrichit la nature en suivant ses leçons,
    Et surprend ses secrets pour varier ses dons. »

  • Comptoir des Talents

    Une initiative originale : à l’angle de la chaussée d’Helmet et de la rue Nestor De Tière, un magasin de textiles bien connu des Schaerbeekois prête ses vitrines au Comptoir des Talents, jusqu’au 21 juin prochain. Attirée par de jolis paniers tressés et autres objets artisanaux, j’y suis entrée par curiosité, à la recherche de l’un ou l’autre cadeau qui sorte de l’ordinaire.

    Comptoir des talents (1) carré.jpg
    Une vitrine au jeu des reflets (cliquer pour mieux voir)

    Ces paniers colorés viennent de Birmanie, où ils sont tressés à partir de rubans d’attache en plastique – recyclage de déchets du marché local et technique artisanale très soignée. C’est ce que m’explique Pascale Gonda, intéressée par l’entrepreneuriat social et l’économie locale. Il y a quelques mois, elle a lancé le Comptoir des Talents avec l’envie d’insuffler au quartier d’Helmet « une autre dynamique de commerce de proximité ».

    Ce Comptoir propose entre autres de beaux articles de papeterie parisienne, des animaux décoratifs en laine et lin fabriqués au Portugal, des objets en bois de designers allemands… Le choix des produits s’adresse aux personnes qui « aspirent à des modes de consommation plus durables et plus responsables » et apprécient des « produits de qualité fabriqués avec soin et savoir-faire ».

    Ici, exception faite des paniers birmans, on met en valeur des artisans de talent européens, une démarche complémentaire par rapport au Magasin du Monde Oxfam sur la place d’Helmet, qui défend depuis longtemps l’objectif d’« acheter équitable » (artisanat, épicerie, produits de soin, vêtements de seconde main), en partenariat avec l’Afrique, l’Asie et l’Amérique du Sud.

    « Le Comptoir des Talents est né de ce constat : répondre au besoin de qualité et de diversité par la valorisation du savoir-faire d'artisans exemplaires venus d'horizons divers. Tous les artisans présentés au Comptoir des Talents ont été sélectionnés sur base de leur savoir-faire authentique et de leur engagement sociétal. » (Pascale Gonda)

    Comptoir des talents (3) bis.jpg

    J’ai trouvé sympathique la démarche de cette « échoppe itinérante » qui met en valeur une démarche « éco-responsable », d’où ce petit coup de pouce en guise d’encouragement au Comptoir des Talents, à Helmet du 14 mai au 21 juin 2019.

  • Messager

    Eurantica (6).JPGNuntius est le titre de cette sculpture contemporaine remarquée à Eurantica. La galerie Cafmeyer exposait plusieurs œuvres de l’artiste espagnol Jesús Curiá (né en 1969).

    Ce sculpteur a une prédilection pour la représentation du corps humain. Ici il s’agit, littéralement et visuellement, d’un homme de lettres dont le torse jaillit d’un alphabet de métal.

    Nuntius : un messager.

     

    © Jesús Curiá, Nuntius, bronze et fer (170 x 40 x 30cm)