Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

daardaar

  • Une vie plus riche

    Plongée dans un livre de plus de mille pages, dont je vous parlerai bientôt, aujourd’hui je partage simplement avec vous un article du journal De Morgen (2/1/2019) lu sur Daardaar : « Une bonne résolution pour 2019 ? Éviter les réseaux sociaux ! » (traduit du néerlandais par Guillaume Deneufbourg).

    daardaar,de morgen,réseaux sociaux,bart eeckhout,guillaume deneufbourg,presse,culture

    L’an dernier, son auteur, Bart Eeckhout, a supprimé de son téléphone toutes les applications des réseaux sociaux, et il fait le bilan de cette année : « Une vie dépourvue d’applications est une vie plus riche. »

    Si vous avez la curiosité de le lire (ici), n’hésitez pas à partager vos impressions et surtout votre propre expérience, bonne ou pas. Etes-vous d’accord avec ses arguments ? En avez-vous d’autres à faire valoir ?

    A demain pour une autre nouvelle lue dans la presse récemment.

  • Traduit de Flandre

    D'un site à l'autre / 1

    Tandis que Mina et Marilyne continuent leur fidèle chronique mensuelle « d’un blog à l’autre », j’ai choisi de vous présenter, durant mes deux semaines de vacances, quelques sites que j’aime consulter. J’espère que l’un ou l’autre sera pour vous une découverte. La description est le plus souvent issue de leur rubrique « A propos ».
    Bonne quinzaine, d’un site à l’autre. Et si vous en avez envie, écrivez ici ce que vous en pensez, j’aurai le plaisir de vous lire à mon retour.

    Site Daardaar.jpg

    © http://daardaar.be/

    « En novembre 2014, notre équipe, constituée de Vincent Laborderie, Joyce Azar et David Charlier, décide de lancer DaarDaar. Nous sommes partis d’un constat étonnant mais réel : il n’existe en Belgique aucun canal d’information permettant d’avoir accès, en français, à ce qui fait débat dans les médias du Nord du pays. L’idée était lancée. L’objectif est de permettre au public francophone de mieux comprendre ce qui occupe les Flamands en lui offrant des traductions quotidiennes des meilleurs articles et éditoriaux de Flandre. »

    (Je précise qu’en néerlandais, « daar » signifie « là, là-bas », ici joliment fusionné avec « dare-dare ».)