Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Flamboyant

Comment ne pas s’arrêter devant cette façade de 1913, avenue des Azalées, sans admirer sa porte et son décor de style néogothique flamboyant (à droite) ? Elle forme un duo avec la maison voisine, conçue en 1920 par les mêmes architecte et propriétaire, elle aussi ornée de plusieurs sculptures (dues à Georges Fiers).

Azalées (66) 2.jpg

Azalées (70).JPGAzalées (71).JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Accroupis à gauche et à droite de la belle porte,
un érudit et un musicien.  

estivales,2018,promenade guidée,schaerbeek,patris,avenue des azalées,patrimoine,architecture,sculpture,culture

Le plus étonnant se situe sur la logette (petit ouvrage en surplomb sur un seul étage) : un fou, avec tous ses attributs. Il est surmonté d’un porc-épic faisant face à un serpent, entre deux écureuils. De part et d’autre de la logette figurent les noms de l’architecte Félix Van Meir et du sculpteur L. Talpe. Aux passants, à tous les étages, ils offrent depuis plus d’un siècle motifs végétaux, animaux, mascarons, blason…

Azalées (68).JPG

 

 

 

Commentaires

  • C'est ça !

  • La maison nº31 ressemble à celles du pays flamand, Gent, Antwerpen, Leuven ...pour l'architecture, tu ne trouves pas?
    Mais ces détails sculpturaux sont époustouflants, grand merci!

  • En effet, ce style néogothique (apparu dans la seconde moitié du XIXe siècle et dans ce cas-ci une construction du début du XXe siècle) imite ce style médiéval très répandu en Flandre et dans le vieux Bruxelles. Certains préféraient ce style typique (encore vaguement imité bien plus tard dans certaines villas de style fermette) à l'art nouveau trop nouveau, c'est étonnant de constater le voisinage entre ces styles architecturaux de différentes époques, en fonction des goûts du propriétaire - et dans des constructions de la même période, sur quelques années. Le règne de l'éclectisme !

  • Ils ressemblent à des gargouilles mais ils ne sont pas en mesure de drainer l'eau du toit. Ils sont vraiment décoratifs et intrigants.

  • N'est-ce pas ? On aimerait en savoir plus sur ce sculpteur et sur les motivations du commanditaire en choisissant ces figures.

  • Une façade très réussie et originale, que j'admire chaque fois que je passe par là.

  • Autour de ces deux maisons en harmonie, des styles différents se côtoient sans choquer notre regard, plus d'un siècle après. C'est si précieux, ce patrimoine, et ici il est particulièrement bien conservé. Bon dimanche, Aifelle.

Écrire un commentaire

Optionnel