Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lundi, mardi

Lire Comment j’ai vidé la maison de mes parents était une chose, vider l’appartement de ma mère en est une autre. Pour Lydia Flem, c’était en même temps un travail de deuil ; ce n’est pas mon cas, heureusement. Nous rêvons, pour ceux qui nous sont chers, pour nous-mêmes, d’une vie autonome jusqu’au bout, avec de l’aide bien sûr, mais chez soi ; l’accident ou la maladie, le grand âge y mettent souvent un point final, qu’on le veuille ou non.

blog,blogosphère,vider la maison de ses parents,lecture,écriture,culture

Mes lectures, mes heures de loisir s’espacent. Je pourrais, comme en août, ralentir le rythme du blog. Je préfère, pour quelques semaines, tenter autre chose. Les billets de début de semaine seront plus courts et plus variés. Tant de pistes d’inspiration s’offrent sur les blogs amis : laboratoire d’écriture, poésie, photos, souvenirs, citations, paroles de sagesse, bonheurs du jour, cueillettes dans la presse ou sur les blogs…

blog,blogosphère,vider la maison de ses parents,lecture,écriture,culture

Amies, amis de la blogosphère, vous m’excuserez d’être ces temps-ci moins présente sur vos blogs – je continue à vous lire régulièrement, je commente moins. Serez-vous plus compréhensifs que Mina la chatte, qui ne voit pas ces absences d’un très bon œil, elle qui aime tant se laisser bercer par le cliquetis du clavier ?

blog,blogosphère,vider la maison de ses parents,lecture,écriture,culture

Lundi, mardi, ce sera donc une autre façon de bloguer, sans vider le blog de ces échanges qui me sont chers. Juste le temps d’un café, d’un thé, d’un impromptu, cela peut être gai aussi, non ? Bonne semaine & à bientôt.

Tania

 

 

Commentaires

  • Il faut respecter ton rythme Tania, je te suivrai toujours avec plaisir, même plus brièvement. La vie n'est pas un long fleuve tranquille et il vaut mieux de s'adapter à la réalité, sinon c'est le craquage assuré .. J'espère seulement que ce qui te fais ralentir n'est pas trop lourd à porter.

  • Surtout pas de panique, aucune excuse à donner, juste le temps de vivre en faisant à chaque moment ce que l'on a à faire...
    Bon courage, on accumule tant de choses dans une maison!
    Je t'embrasse

  • Magnifiques photos de la princesse féline;
    Courage pour vider (même sans deuil) c'est du travail physique et mental... J'en sais quelque chose;

  • Décidément, je crois qu'il faut lire ce livre, on m'en a parlé il y a longtemps. Courage donc pour ce travail par lequel on passe sans doute presque tous et toutes. Ce n'est pas facile-facile... On reviendra à heure et à temps.

  • Ah les moments difficiles de la vie, mais la vie est ainsi, nous ne pouvons que l'accepter... Plein de pensées vers toi, des caresses à Mina, à tout bientôt Tania. brigitte

  • bonne semaine et bon courage, ce n'est pas évident de vider une maison... il y a tant de décisions à prendre... et on tombe sur tant de choses!
    bises

  • Bonjour Tania, bien sûr que je continuerai à te lire ! comme tout le monde d'ailleurs. Je te souhaite du courage pour vider l'appartement, ce n'est pas des moments faciles. à tout bientôt, Claude

  • Un blog doit rester un plaisir, et ne pas devenir une obligation ou une contrainte. Tenir un blog sur le long terme (ce qui est ton cas) demande beaucoup de temps et d'énergie, et on n'en a pas toujours. Viens nous voir à ton rythme.

    Bon courage pour vider la maison. Je n'ai jamais fait cela (mes parents et mes grands-parents étant encore en vie), donc je ne saurais te donner un avis pertinent sur le sujet. Mais étant plutôt conservateur, je sais déjà que ce sera pour moi un moment difficile.

  • Bonsoir chère Tania, comme je te comprends. Prends tout ton temps, je suis aussi passée par là. Il est évident que je viendrai te lire. On ne coupe pas les ponts ainsi et je te souhaite du courage. Si tu as la possibilité, fais-le petit à petit.
    Tu as toute mon amitié.
    Gros bisous ♥

  • Chaque personne fait comme elle veut, et surtout comme elle peut. Le plus important est que tu ne disparaisses pas complètement, car ton blog m'est précieux et m'apporte même si je n' y laisse pas de com systématique.
    Quant à ce billet-là, il me parle d'autant plus que j'ai lu le livre évoqué ("réellement") et ton chou d chat (de chatte) est aussi choupinou que mon noiraud de chat à moi.
    De grandes bises à toi Tania et à bientôt ou un peu plus tard.

  • @ vous : Grand merci à chacune, à chacun d'entre vous pour ces chaleureux encouragements & à bientôt.

  • le changement est souvent une bonne chose, il permet de se ressourcer un peu, d'imaginer d'autres façons d'être en lien
    le rythme n'est pas le plus important à mon sens, j'ai beaucoup ralenti aussi et je m'en porte fort bien, on te suivra sans problème vers de nouveaux sujets et d'autres façons de bloguer

  • Mais oui nous nous comporterons mieux que Mina !
    J'ai connu ce que tu es en train de vivre quand ma mère ne pouvait plus rester chez elle , donc je comprends très bien ce que tu éprouves. Je te souhaite un bon courage.
    C'est une bonne idée de donner un rendez-vous régulier plutôt que d'abandonner son blog ou d'y venir comme je le fais irrégulièrement par manque de temps ou par fatigue.

  • vider la maison de ses parents est souvent une épreuve lorsque les relations ont été bonnes avec les parents - j'ai vu à quel point cela a fait souffrir mon mari - par contre, ma mère m'ayant viré de sa vie, pas de souci pour moi de ce côté là -
    quelles jolies photos de chats

  • post scriptum = ralentir de bloguer est une bonne idée lorsqu'on a l'impression que cela devient pesant - prends ton temps mais surtout ne nous abandonne pas :)

  • @ vous : Bloguer reste un grand plaisir, sans rien qui pèse ou qui pose jusqu'à présent. C'est le temps qui me manque, sans compter la fatigue. Merci & bonne soirée.

  • Pour avoir connu ces moments là, Tania, je vous souhaite du fond du coeur, beaucoup de courage, car ils vous touchent souvent le corps et peut-être encore plus l'âme. Je vous adresse mes meilleures pensées.

  • Merci, Annie. Oui, c'est éprouvant. Heureusement ma sœur y travaille avec moi et c'est d'une grande aide.

  • Je te comprends ! Moi aussi, je ne rédige plus qu'un billet par semaine ! Ca mange beaucoup de temps... Bonne demi-pause !

  • Oui, même si c'est du temps-plaisir, il y a beaucoup d'autres choses à faire pour l'instant. Merci pour le compliment ;-)

  • Je n'ai pas réagi, et c'était la veille du jour où mon chat est parti définitivement. Même après cela, il faut mettre de l'ordre, si peu que ce soit.

Écrire un commentaire

Optionnel